Un linked record field permet de représenter les relations entre des records associés en créant des liens entre eux. C’est particulièrement utile si vous avez plusieurs tables comprenant des éléments ou des concepts associés - par exemple, si vous avez une table Contacts et une table Entreprises, vous pouvez utiliser un linked record field pour lier chaque contact à l'entreprise pour laquelle il travaille.

Les linked record fields ont des valeurs colorées en bleu ; chacune représentant le lien d'un record vers un autre record. Cliquez sur le lien pour agrandir le record lié (expand the record).

Le linked record field est utile si :

  • Vous avez deux tables contenant chacune des éléments de types différents (par exemple, Livres et Auteurs) et que vous souhaitez modéliser les relations entre ces deux types d'éléments.
  • Vous voulez accéder à des données importantes d'un autre record dans une autre table en un clic.
  • Vous voulez éviter de dupliquer des informations dans vos tables (d’avoir à saisir les mêmes informations dans plusieurs tables) en utilisant un lookup field. Dupliquer des données peut être source de problèmes : par exemple, si certaines informations sont actualisées dans une table mais que vous oubliez de les modifier dans l’autre table.
  • Vous souhaitez synthétiser / récapituler les informations d'une autre table avec un rollup field.

Qu'est-ce qu'un linked record field ?


Essentiellement, un linked record field représente une relation (un link !) entre deux objets, concepts ou individus différents.

Contrairement à un tableur traditionnel, une base Airtable fonctionne comme une base de données relationnelle, ce qui signifie qu'elle a été conçue à partir de zéro pour représenter les relations entre les personnes, les projets, les idées et les objets. Pour représenter ces relations, vous utilisez des linked record fields, qui lient les records d'une table aux records d'une autre table (ou de la même table).

Les linked record fields représentent des relations bidirectionnelles entre les records. Par exemple, un linked record field "Auteur(s)" dans une table "Livres" suppose non seulement que "Ce livre a été écrit par cet auteur", mais également que "Cet auteur a écrit ce livre". Cela signifie donc que les linked record fields sont réciproques : lorsque vous créez un linked record field dans une table, un autre linked record field est créé dans la table associée. (Une seule exception : lorsque vous créez un linked record field lié à sa propre table – plus d’informations ci-dessous).

Si vous supprimez un linked record field dans une table (ou si vous modifiez son field type), le lien est rompu et le field de l'autre table est converti en un field de type single line text.

Si vous souhaitez apprendre à modéliser les différents types de relations qui peuvent exister dans votre base, consultez ce guide du débutant sur les relations "many-to-many". Vous y découvrirez les différences entre les relations "one-to-one", "one-to-many" et "many-to-many" et comment représenter ces relations sur Airtable.


Voir l'article officiel du support Airtable (en anglais).

Vous souhaitez vous former sur Airtable ? Découvrez nos tutoriels et formations Airtable.